Atelier informatique

28/04/2018

L’atelier informatique du samedi 28 avril a affiché complet. Pour des raisons de personnalisation et de suivi, les participants étaient limités à douze.

Cet atelier n’était pas destiné à une quelconque formation professionnelle ni à des « geeks » passionnés mais à des utilisateurs néophytes qui désiraient pouvoir correspondre par internet, déclarer et commander en ligne, trier leurs photos, se renseigner, etc. Pour tous ceux-là, il n’existe pas de formation « légère » ni d’enseignement adapté car ce n’est pas une filière économique prise en compte ; or c’est le cas d’une grande partie d’entre nous d’avoir besoin de conseils et de savoir-faire pour comprendre et manipuler son ordinateur !

Aidée par Lou qui gérait les animations sur un grand écran, Anne a d’abord expliqué les généralités de base de l’ordinateur, décrivant  le « bureau, les fenêtres, barres d’adresse, etc. », l’usage du clavier et de la souris, insistant sur la préservation des données et les différents dispositifs de stockage.

La compréhension des nombreux néologismes (souvent d’origine anglaise) a dissipé les angoisses de ceux qui redoutaient n’y rien pouvoir comprendre.

Fichiers, création de documents, copier-coller, mails et captures d’écran ont ensuite donné du fil à retordre aux élèves, attentionnés et attentifs tout au long de ces quatre heures d’enseignement ! Tous se sont également amusés à s’envoyer mutuellement des photos et à créer des dessins sur leurs écrans.

La séance s’est terminée par la compréhension de ce qu’est internet et sur la sécurité informatique. Une discussion plus ouverte s’est engagée avec les désirs de chacun concernant les libertés individuelles, le contrôle parental, les achats en ligne et toutes les craintes liées à cette dématérialisation devenue obligatoire.

La distribution en fin de séance de fiches récapitulatives permettra à tous de réviser cet après-midi très dense en apprentissage !

Une prochaine session a été unanimement demandée pour compléter ce qui n’a pu qu’être rapidement évoqué durant ces quelques heures mais aussi pour apprendre l’utilisation élargie du téléphone portable et son interaction avec l’ordinateur.

Que de demandes d’apprendre chez tous ceux à qui on n’explique pas d’une manière simple le fonctionnement et l’usage d’objets devenus quotidiens ! Et que de craintes de se faire piéger dans un système qui va si vite …

Auze la culture a rempli son rôle de passeur d’information et a permis d’entrouvrir  l’accès nécessaire à ce pan essentiel de la technologie contemporaine.

 

 

Partager sur Facebook
Please reload