Nous avons fait un beau voyage !

Partis sur les routes austères et magiques des plateaux où les horizons immenses et brumeux se parcourent à l’infini, les treize voyageurs de Auze la culture sont arrivés au Monastier sur Gazeille pour visiter le musée de l’école.

Un coup de cloche dans la cour, en rang par deux, et c’est sous la férule de René Darne que commence maintenant le voyage dans le temps …

C’est une ancienne école, autrefois remplie d’élèves (200 je crois), qui a gardé son aspect originel, murs en ciment peint, planchers bruts en bois, tableaux noirs où la craie ne crisse plus, portemanteaux bien alignés dans les longs couloirs frais qui résonnent sous nos pas.

C’est une ancienne école rachetée par Janet et René et qui, grâce à eux, résonne à nouveau des rires et des bruits de ses visiteurs d’un jour.

Ils enfilent blouses et bérets, s’assoient dans la classe aux bureaux en bois, prennent la plume et s’appliquent à écrire les Fables de La Fontaine en faisant pleins et déliés et surtout les majuscules conformes à l’écriture du siècle dernier !

Maniement du boulier, leçon de morale, chants traditionnels et patriotiques nous rappellent la mission laïque, républicaine, gratuite et obligatoire des instituteurs à l’époque de Jules Ferry.

C’est aussi un musée qui regorge de meubles, d’affiches, de milliers d’objets où chacun reconnaît à un moment le buvard, la gomme, l’affiche didactique suspendue aux murs.

C’est un musée vivant où nos enfants étonnés nous voient s’asseoir, chuchoter en douce et lever le doigt pour prendre la parole comme les gamins que nous étions …

Moi, je sais aussi que l’école de mon enfance avait une odeur et cette odeur je l’ai retrouvée, de bois raboté, de ciment frais, de courant d’air, de cartable et de blouse en coton.

Luc