Le rallye du patrimoine 2020

Malgré la pluie persistante en cette matinée de samedi 19 septembre, Auze la culture a organisé son traditionnel rallye du patrimoine, cette fois dédié aux maisons abandonnées ou en ruine sur la commune.

Les gens du cru qui participaient à cette balade ont pu expliquer l’histoire de la quinzaine de bâtiments visités, souvent objets de longues péripéties familiales mais parfois aussi administratives qui menèrent à leur abandon. Ces maisons, simples témoins de l’architecture rurale, nous parlent encore des activités qui s’y déroulaient car il fallait y travailler et non simplement y résider.

Les charpentes et murs effondrés nous laissent encore deviner la grange où l’on battait le blé au fléau sur les épaisses planches de la montée d’arrivée, la forge pour les outils, les murets protégeant le potager du vent mais aussi les captages d’eau et les puits jusqu’à l’intérieur des caves, toutes ces multiples activités nécessaires à une vie sur place en totale autonomie. La petite histoire rejoint souvent la Grande, celle qui nous parle du protestantisme dans cette ancienne maison d’assemblée à Arnissac, celle qui nous montre la guerre avec les ruines des maisons brûlées par les miliciens à Chièze lors des tragiques évènements du 22 avril 1944.

Effarement, envie, tristesse, rêve, les sentiments sont nombreux à surgir devant ce patrimoine souvent en déshérence. L’urgence économique devrait nous pousser à réutiliser, réhabiliter voire rénover ce bâti déjà en place et les instances administratives se doivent de favoriser l’acquisition de ces maisons abandonnées, à l’instar de la magnifique bâtisse située vers le carrefour de la Croze endommagée par la tornade du 31 août 2017 qui se dégrade à grand train mais dont on nous dit qu’elle est maintenant en vente par le service du Domaine.

Puisse-t-elle être sauvegardée !