On a brûlé les sapins

Le grand feu de joie des sapins de Noël a attiré cette année plus d’une trentaine de personnes. Le temps froid et sec a permis à Bernard d’expliquer les nombreuses constellations visibles à l’œil nu pendant que d’autres s’affairaient à mettre en chauffe les nombreux fagots entreposés. Et c’est sous un ciel étoilé que les flammes ont jailli et les nombreux sapins jetés au fur et à mesure dans le brasier ont longtemps crépité pour le plus grand bonheur de tous. La soirée s’est prolongée bien au chaud avec, comme toujours avec Auze la culture, la dégustation des petits plats de chacun.