Please reload

15/12/2018

Tous les hommes ont participé à la préparation du repas, qui en cuisinant, qui en préparant la table, qui en servant un vin gouleyant pour tenir le rythme … La venue de tous, dès 15 heures et équipés des ustensiles et denrées, était la condition impérative pour manger le soir en paix avec dulcinées et enfants venus en nombre !

Ce dernier repas avant les fêtes de fin d’année fut comme toujours fort animé et apprécié, on se reverra en 2019 pour de nouvelles découvertes, de belles réalisations et bien sûr d’excellentes dégustations !

25/11/2018

Un dimanche de grisaille bien occupé, avec une descente sur Saint Etienne direction le planétarium pour une vision en 3D de « Dream to Fly », un superbe court-métrage sur l’histoire de l’aviation suivi d’une observation du ciel étoilé de la nuit à venir dans le dôme du planétarium. S’est ensuivie une envolée dans la Grande Roue au dessus des toits stéphanois plus une escapade rotative dans le manège de la place de l’Hôtel de Ville. 

Le retour s’est fait avec une pause casse-croûte chez Lisa et le privilège de déguster un très vieux beaujolais nouveau, celui de Daniel, une bouteille de 1996 (si, si, du beaujolais nouveau oublié dans la cave …).

18/11/2018

À l'occasion du mois du Vivre ensemble sur le Plateau.

Comment l’Homme a-t-il évolué au point de ne plus savoir vivre avec tous les autres ?

Pourquoi avons-nous été persuadés d’être supérieurs aux autres, dans nos communautés, nos religions ?

Pourquoi passons-nous de l’état d’Homo Sapiens (l’Homme savant) à l’Homo démens, qui se dévore lui-même, capable de crimes contre l’humanité ?

Ces questions, développées par Edwy Plenel lors de sa conférence, ont captivé l’assistance dont faisait partie Auze la culture tout au long de cette fin d’après-midi du dimanche à L’Arbre vagabond.

11/11/2018

Une certaine nostalgie, tant pour ceux qui ont connu leurs aïeux partis (et revenus) du front que pour ceux qui imaginent cette Première Guerre.

Nous avons assisté à la cérémonie, fleurs, fanfare, discours et lectures des enfants. Seuls comptaient le ciel pur, le vent violent et les bleuets à la boutonnière des anciens.

Ensuite, une grande marche dans le froid du Lizieux, le coup de chaud dans la montée de Mirande, la marche sur les prémices des Plateaux, la sortie des forêts pour aspirer tout cet air qui fait oublier les guerres et la misère de l’Homme.

Évidemment, une finition Auze la culture avec un repas maison chez Evelyne et Marc, un moment d’apaisement et de pur plaisir !

28/10/2018

Sur la proposition de Auze la culture, quelques aficionados de la conduite sur neige se sont retrouvés à L’Arbre vagabond, bien au chaud pour un joli concert de jazz.

La salle était bondée pour écouter le groupe Nola Spirit, un quartet originaire d’Ardèche et du Bordelais, qui a repris tout en finesse d’anciennes mélodies de Memphis et la Nouvelle Orléans.

Les cuivres (trompette, trombone et tuba) ont eu la part belle, associés aux chants du guitariste (sur guitare métallique Gretsch).

Le retour sur la commune en ce froid dimanche fut très largement égayé dans la soirée par un bon repas pris ensemble à domicile !

20/10/2018

En route vers le 45e parallèle nord, direction la foire aux chevaux de Fay-sur-Lignon, qui encore une fois mérite son ancien nom de Fay-le-Froid ! 

Le voile brumeux du matin retient le soleil, blanc et presque lunaire …

Les chevaux piaffent et tirent sur leurs liens, les poulains non entravés se pelotonnent contre leurs mères et les maquignons défilent, fiers dans leurs blouses noires, avec chapeaux sombres et cannes en bois tordu.

On défile en parfaits touristes, mais certains d’entre nous se souviennent, l’un d’une jeunesse à livrer des chevaux, l’autre d’un grand-père maquignon, tandis que se retrouvent les amis et la famille au gré de la déambulation.

Une pause à la fontaine de la place du foirail, saucisson et blanc Viognier parfumé, nous voilà déjà repartis avant la gr...

03/10/2018

Le brouillard épais qui a sévi ce mercredi a incité Auze la culture à chercher la lumière ailleurs … à l’usine hydrolélectrique de Vershilac, exceptionnellement ouverte au public en 70 ans.

Une plongée, au propre comme au figuré, dans l’univers de la production électrique, qui nous a menés sous le niveau du barrage de Lavalette, au bout de la conduite forcée alimentant la turbine puis le générateur.

Le rappel par les techniciens sur place des différents moyens de production électrique et de leur distribution sur le réseau nous a montré la complexité de ce secteur en perpétuelle évolution mais où, pour l’instant, la France est très concurrentielle.

Nul doute qu’on regardera nos ampoules fonctionner ce soir comme un miracle de l’esprit humain !

29/09/2018

Version 1

La science était à l’honneur ce dimanche 29 septembre !

La visite du musée « La Fabrique », très dense et informative, a permis de découvrir non seulement l’histoire particulière du village industrieux de Saint Sigolène mais aussi celle plus générale de l’industrie textile puis plasturgique. Les explications des guides furent ardues et fournies et se sont terminées plus paisiblement par la vision d’un court-métrage ! Le reste de l’après-midi fut consacré à la visite du pendule de Foucault installé dans l’église de Lapte. Là encore, les explications des guides furent précieuses pour appréhender ce système prouvant la rotation de la terre autour de l’axe des pôles. L’ascension du clocher jusqu’au belvédère a permis aux plus vaillants d’admirer le paysage du Velay à 360°...

16/09/2018

Notre rallye à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2018 nous a baladé sur les Plateaux. Pas moins de 14 « spéciales » l’ont ponctué, de la maison de paille au château, du musée à la pièce de vie, du lieu de culte jusqu’aux bords de l’eau. Ce fut une promenade où l’aspect architectural a aussi laissé la place à la vie humaine, aux traditions de partage, d’accueil et de chansons. Une journée ensoleillée, terminée comme souvent autour d’une belle tablée !          

25/08/2018

Plus d’une centaine d’invités sont venus tout au long du samedi pour le méchoui organisé chez Anne et Luc, qui remerciaient ainsi tous ceux qui les ont soutenus dans les manifestations d'Auze la Culture depuis sa création l’année dernière mais aussi profitaient avec d’autres amis du bon prétexte de l’anniversaire du président (hé oui, 60 ans, ça se fête !).

Les températures fraiches pour ces derniers jours du mois d’août n’ont pas entamé la bonne humeur des 118 participants à ces festivités qui ont duré toute la journée et tard dans la nuit, les deux agneaux noirs du Velay ont enchanté les papilles, les musiciens ont régalé les oreilles et chacun a noué ou renoué connaissance au long de la fête.

Une belle journée, merci à toutes et à tous pour votre bonne humeur et votre gentil...

Please reload